En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Section européenne : PORTUGAIS

Section européenne : PORTUGAIS

Par admin lautreamont, publié le mercredi 3 août 2016 10:07 - Mis à jour le vendredi 19 mai 2017 18:40

Rentrée scolaire 2017 : OUVERTURE SECTION EUROPÉENNE PORTUGAIS 

BAC PRO Cuisine

BAC PRO Commercialisation et Service en restauration 

BAC PRO Boulangerie-Pâtisserie 

 

Le lycée Lautréamont  PREMIER lycée professionnel sur le territoire national à ouvrir une section européenne PORTUGAIS

L'établissement a formalisé un partenariat fort avec le ministère du tourisme portugais permettant à nos lycéens d'effectuer chaque année des stages, périodes de formation en milieu professionnel, pris en compte dans la validation de leur diplôme.

Ce rapprochement a permis de mettre en place au sein de l'établissement des ateliers d'enseignement professionnel de la filière hôtellerie-restauration et de la boulangerie-pâtisserie animés par un enseignant diplômé en langue portugaise ainsi que des ateliers linguistiques portugais animés par une enseignante diplômée en langue portugaise.

 

 

Pourquoi choisir le Portugais ?

 

 

1. Le portugais est une des langues les plus parlées au monde

Le portugais est parlé par 208 millions de personnes dont c’est la langue maternelle (202 selon d’autres estimations), ce qui le place en sixième position des langues les plus parlées au monde. Le chiffre atteint même 218 millions si l’on inclue également les personnes qui le parlent en seconde langue.

2. On parle portugais dans 11 pays répartis sur 4 continents

Le portugais est la langue officielle non seulement au Portugal et au Brésil, mais également en Angola, au Cap Vert, en Guinée-Bissau, en Guinée Equatoriale, à Macao (Chine), au Mozambique, à Sao Tomé-et-Principe, au Timor oriental et à Goa (Inde). Parlée également dans de très nombreux autres pays (il suffit de jeter un œil à la carte ci-dessous pour s’en rendre compte), la langue portugaise a le statut d’idiome officiel de l’Union européenne. Elle pourra vous ouvrir les portes de nombreux pays et marchés du travail (et avant tout celui du Brésil).

 

"Map of the portuguese language in the world" da Wikipedia (Licenza Creative Commons)

« Map of the portuguese language in the world » da Wikipedia (Licence Creative Commons)

3. C’est une langue en croissance constante

Un nombre croissant de personnes parlera portugais ces prochaines années, grâce – entre autres – aux croissances économique et démographique du Brésil. Selon une estimation de l’Unesco, en 2050, le portugais sera parlé par environ 335 millions de personnes.

4. Les échanges entre Brésil et Europe sont de plus en plus soutenus

Le Brésil n’est pas encore un des partenaires commerciaux principaux de la France, il n’occupe pour l’instant que la 21e position en tant que client et la 22e en tant que fournisseur de notre pays. Mais depuis 1995, les exportations brésiliennes vers la France ont pratiquement doublé, il en a été de même pour les importations, et il est raisonnable de penser que les échanges entre les pays européens et le Brésil vont continuer de s’accroître.
Connaître la langue portugaise vous aidera à trouver un emploi ou à vous mettre en bonne position dans des entreprises qui sont ou vont entrer en contact avec ce géant d’Amérique du Sud.

5. C’est une langue recherchée dans de nombreux secteurs professionnels (tourisme, commerce international, recherche…)

On parle portugais dans de nombreux pays qui sont des destinations touristiques comme le Portugal, Madère, le Brésil, mais également dans l’archipel du Cap Vert. Le bien-être économique pousse la classe moyenne brésilienne vers certains pays d’Europe. Pour les professionnels du tourisme (guides, interprètes, animateurs…), il deviendra donc de plus en plus important de pouvoir communiquer en portugais. Grâce à des échanges commerciaux de plus en plus intensifs avec le Brésil, on recherche de plus en plus des profils d’interprètes et de traducteurs (et comme dit, il n’y a pas beaucoup de concurrence pour l’instant), mais aussi d’ingénieurs, de médecins, d’avocats, de commerciaux et de spécialistes en marketing capables de s’exprimer en portugais.